Festival du Film court d'Aigues-Vives

Cinéma en plein air dans les arènes

Programme du samedi

Accueil avec l’Orchestre Syncopatique
Le Grand BainLe Grand Bain (Valérie Leroy, France, 2016, fiction, 16’20)

Après avoir emménagé dans une HLM, une ancienne championne est amenée à donner des cours de natation très particuliers à ses nouveaux voisins.

Je suis un homme, un vraiJe suis un homme, un vrai (Aurélien Mathieu, France, 2019, fiction, 2’20)

Lors d’un entraînement de rugby un père inculque à son fils ce qu’est « un homme, un vrai ».

la BoxeLa Boxe (Garri Bardine, Russie, 1985, animation, 10′)

Deux boxeurs s’affrontent sur un ring. Mais quand on est en pâte à modeler, les coups peuvent laisser des traces.

les Chiens vertsLes Chiens verts (Mathias et Colas Rifkiss, France, 2012, fiction, 20’10)

Pour lutter contre la délocalisation de leur usine, deux ouvriers quinquagénaires défient les jeunes cadres de leur direction lors d’un match de foot.

Fleur de rocailleFleur de rocaille (Fred Ripert, France, 2015, documentaire, 9’45)

Une jeune grimpeuse passionnée tente une voie d’escalade mythique. À l’invitation des gens du village, elle assiste à une course camarguaise.

Réclames
Entracte animé par l’Orchestre Syncopatique
PopeyeA Date to skate (Dave Fleischer, États-Unis, 1938, animation, 6’40)

Popeye emmène Olive patiner pour la première fois…

Quitte ou doubleQuitte ou double (Alexandre Coffre, France, 2012, fiction, 8′)

Deux couples se retrouvent sur un terrain de tennis pour un double mixte. Le premier couple va se marier. Le second est en pleine crise…

JackrabbitJackrabbit (Alex Feggans, Australie, 2018, fiction, 9′)

En plein bush australien un père et son fils, adeptes de lutte gréco-romaine, tiennent une station-service. Ils portent un intérêt tout particulier à un jeune voyageur italien qui s’arrête faire le plein chez eux.

HakaHaka (Julien Hérichon & Stéphane Malin, France, 2011, fiction, 7’20)

Fan des All-Blacks, un agent de sécurité a enregistré la finale et ne veut surtout pas connaître le résultat.

Guillaume NéryOne Breath around the World (Julie Gautier & Guillaume Néry, France, 12’40)

Guillaume Néry, double champion du monde d’apnée, nous entraîne avec lui dans des profondeurs bleutées et mystérieuses.

Vote à l’applaudimètre pour le meilleur film de la soirée.